Les Vignes

Au sud et à l’ouest du Château, la vigne s’enracine dans un terrain à dominante sableuse, tandis qu’à l’est et au nord, c’est un sol plus riche de limon et de schistes anciens, où l’on produit les Brouilly de Briante (8 hectares).

Au dessus du village de Cercié en Beaujolais, sur les flancs de la colline de Brouilly, se trouvent les parcelles du château (2,5 hectares) portant l’appellation Côte de Brouilly. La vigne, ici, faufile ses racines dans la fameuse « Roche Bleue », un granit unique en France qui donne au vin une structure et un caractère si particulier.

Sur la commune de Romanèche Thorins, 20km au nord du Château, se situent 2 parcelles de vignes en appellation Moulin à Vent d’une surface totale de 2ha. Situés sur des veines argilo-calcaire provenant des terroirs bourguignons plus au Nord, ce cru est l’un des plus puissant des crus du Beaujolais avec une potentiel de garde pouvant aller jusqu’à 10 ans selon le millésime.

Le Château de Briante produit également un Beaujolais Rouge sur une petite parcelle de 3000 m²… juste pour le plaisir !

Brouilly
Cru du Beaujolais

Au Sud et à l’Ouest du Château de Briante, la vigne s’enracine dans un terrain à dominante sableuse, tandis qu’à l’Est et au Nord, c’est dans un sol plus riche de limon et de schiste anciens que l’on produit le Brouilly de Briante (8 ha).

A Briante, les vins de Brouilly sont riches en fruit, gais et souples, avec une bouche charnue et toute en souplesse. La cuvée « Tradition » propose un Brouilly typique de son appellation. L’accord du cépage Gamay et de nos sables granitiques pour des vins 100% plaisir.

« Brouilly » est la plus étendue des appellations du Beaujolais avec 1320 ha et ses 450 producteurs. 6 villages de production, pour un « pays des Brouilly » riche de ses diversités et de ses paysages vallonés.

Côte de Brouilly
Cru du Beaujolais

Sur les flancs de la colline de Brouilly, la vigne s’enracine dans un sol rocailleux, pauvre et acide. Le sous-sol de granit bleu (porphyre) confère aux vins des notes minérales très typiqes pour cette petite appellation (320 ha)  en plein coeur du Beaujolais.

Côte de Brouilly se décline en cuvée Domaine de Briante, avec une vinification traditionnelle, soucieuse de conserver « l’esprit » de la Côte de Brouilly et en cuvée Les Muses, alliant le caractère du vin et la rondeur et souplesse de l’élevage en fûts. 

Quatre communes, Cercié, Saint Lager, Odenas et Quincié en Beaujolais, portent l’appellation sur leurs territoires. Une AOC créée en 1938, pour affirmer la particularité des vins de la « Côte » qui faisait déjà leur renommée. 80 producteurs arpentent les versants de la colline plus ou moins abrupts selon l’exposition.

Le cépage Gamay noir à jus blanc trouve ici un terrain propice pour exprimer son fruit et offre complexité et finesse, tirées de cette roche-mêre si unique et si particulière.

 

 

Moulin à Vent
Cru du Beaujolais

Une nouveauté à Briante…

2 ha de vignes plantées sur le superbe terroir de Moulin à Vent, au nord de la zone de production des Crus du Beaujolais. Réputé comme le plus « bourguignon » des Crus, Moulin à Vent pourrait se décrire comme suit :

« La culture du Moulin-à-vent s’étend sur les deux seules communes de Romanèche-Thorins en Saône-et-Loire et de Chénas dans le Rhône. Autour d’une robe oscillant entre rubis profond et grenat sombre, ce vin libère des arômes floraux et fruités, de violette et de cerise dans ses premières années, empruntant ensuite quelques saveurs communes à l’iris, aux épices et fruits mûrs, voire à la rose fanée, à la truffe, au musc sinon à la venaison.

Charpenté et complexe, le Moulin-à-vent est le vin de garde par excellence, jusqu’à 10 ans selon les millésimes. Nourri des arènes granitiques roses et friables appelées gore ou grès, infiltrées de filons de manganèse sans doute à l’origine de ces caractéristiques, le Moulin-à-vent est un vin intense et tannique. On dit de lui, comme pour nombre de crus les plus robustes, qu’avec l’âge, il aurait tendance à « pinoter », se rapprochant ainsi de ses voisins bourguignons par l’évocation d’arômes de cerise propres à ce cépage. »

Petit dernier de la gamme du Château de Briante, le Moulin à Vent a commencé sur un millésime d’exception, 2009, suivit par 2010, plus droit mais tout en complexité…A découvrir sur nos salons de printemps.
2011 semble déjà se positionner entre ces 2 prédécesseurs…

Please verify your information

You must complete the captcha to finish your booking :

Your booking is complete

A detail copy has been sent to your email and also to our staff.